Les batailles de nuit
 

 

 

Les attaques et bombardements de nuit ont été courant durant la première guerre mondiale. Profitant des nuits sans lune, le 8 septembre 1915, quatre zeppelins tentèrent de bombarder Londres. Voici des règles permettent de jouer la nuit.

Règles liées à la nuit

La nuit, il fait noir. Tirer dans le noir n'est pas facile. Imaginez les gars dans les tranchées, dans le froid, l'obscurité et la peur. Soudain, le vrombissement d'avions et des tirs de mitrailleuses tombant tout autour. Pas le choix : il faut tirer, même si c'est vers des avions alliés que les balles siffleront.

- Dans le ciel, les avions parviennent à s'observer à la lueur des astres. Néanmoins, toute poursuite est impossible vu le peu de clarté, et aucun avion ne bénéficie du bonus de +1 pour deux tirs consécutifs sur une même cible. Le reste du combat a lieu normalement.

- Les canons anti-aériens. Dans le noir, difficile de viser les avions. Les règles de placement des cibles des obus sont conservées, mais lorsqu'un tireur place un jeton, il le place à une demi-reglette au dessus de la table et le lâche. L'endroit où tombe le jeton marque la cible. Si l'artilleur n'est pas satisfait, il peut recommencer le lacher, mais une seule fois. Seule la deuxième fois compte.

- Les mitrailleuses au sol et l'infanterie dans les tranchées sont littéralement aveugles. Impossible de différencier un avion de l'entente d'un avion teuton dans ces circonstances. Donc, l'infanterie et les mitrailleuses tireront sur l'avion le plus proche qui sera dans leur ligne de tir.

- Mais, les défenseurs disposent de gros projecteurs (à imprimer dans les goodies). Ces projecteurs diffusent un cône de lumière qui permet aux défenseurs de repérer les avions ennemis. A chaque tour, lorsque les avions ont choisi leurs manoeuvres, les défenseurs placent les rayons lumineux. Puis les mouvements ont lieu normalement. A la fin de chacun des trois phases, si un avion ennemi se trouve dans un cône de lumière, il peut être la cible des forces terrestres qui sont à portée, selon les règles normales. De même, un avion allié dans un cône de projecteur n'aura pas à subir les tirs de son infanterie. Néanmoins, ces projecteurs sont peu résistants. Si un avion tire dessus à longue portée, ils sont détruit au premier point de dégat. Si un avion tire dessus à courte portée, ils sont automatiquement détruits.

- Un avion qui prend feu est une cible idéale. Tous ceux qui tirent dessus ont un bonus de +1 a leurs cartes dégats. Les forces au sol peuvent le toucher même s'il n'est pas éclairé, dès qu'il est à portée.

 

(voir le matériel à imprimer pour jouer la nuit)